Le Tour avec Kléber, récit d’une journée très sympa

Posté le 20/07/2014 à 7 h 48 min par dans Coups de coeur, Courses, Tour de France

Vous le savez si vous suivez le site depuis ses débuts, j’ai avec le Tour une longue histoire puisque j’ai eu la chance de participer pendant 3 ans à la caravane publicitaire. C’est d’ailleurs suite à cela que j’avais commencé à raconter ma passion du vélo et du Tour via, dans un premier temps le récit caravane de mon dernier Tour puis, via les récits de courses, tests de matériel que vous connaissez depuis.

La période du Tour de France est donc chaque année pour moi une chance de me remémorer les très bons moments passés sur les routes de France pendant ces 3 années. De temps en temps, j’ai la chance de revivre cela le temps d’une journée comme ce fut le cas cette année à Villeneuve d’Ascq grâce à Kléber. J’ai eu la chance et la joie d’être invité par la marque Kléber, partenaire confiance du Tour de France et marque présente dans la caravane publicitaire, pour assister à l’arrivée à l’espace Tourmalet.

Petit rappel sur Kléber

Partenaire depuis 10 ans du Tour de France, Kléber n’est pas qu’une marque comme une autre dans la caravane publicitaire puisque Kléber est le partenaire confiance de ASO sur le Tour de France pour tous les aspects de sécurité de la caravane. Tous les véhicules de l’organisation, dont la Skoda rouge n°1 de Christian Prudhomme sont équipés de pneumatiques Kléber Quadraxer.

cobrande-kleber

Pour les autres véhicules de la caravane, Kléber organise une pesée de chaque véhicule au départ du Tour, c’était au Touquet cette année, afin de définir pour chaque véhicule la pression nécessaire dans les pneus.

Sur le Tour comme dans sa communication de tous les jours, Kléber est représentée par Urvic, le boxer facilement reconnaissable, mascotte de la marque. Il est arboré fièrement par la caravane en taille géante au-dessus de la C3 ou stické sur le char de la marque.

L’après-midi à l’arrivée

Arrivé avec un de mes proches à 14h30 devant l’accès réservé aux invités, nous avons retrouvé Barbara qui suit le Tour pour Kléber et s’occupe des invités de la marque. Elle fait le Tour depuis plusieurs années et a une très bonne connaissance de l’organisation et des méandres des espaces dédiés à l’arrivée. J’ai retrouvé un confrère, Sébastien du blog le dérailleur qui, comme moi a eu la chance d’être invité grâce au concours mis en place par Kléber.

Nous avons été ensuite accueilli par les équipes de ASO dans l’espace Tourmalet, l’un des trois espaces mis en place par l’organisation du Tour de France pour permettre aux invités des partenaires d’assister à l’arrivée. Si vous n’avez jamais vu comment se présentent ces espaces, ce sont des zones réservées proches de l’arrivée, ici nous avions la possibilté de nous répartir entre les 100 et 75 derniers mètres de l’étape ou de monter dans l’immense camion à trois niveaux dont un en terrasse permettant d’assister à l’arrivée.

Même en ayant participé pendant 3 ans au Tour de France, je n’avais jamais eu l’occasion d’accéder à un espace arrivée comme celui-là. Pouvoir assister à une arrivée dans l’un de ces espaces est un réel privilège, la vue sur la course étant excellente mais également par le service proposé par les équipes d’ASO. Un bar est en effet mis à disposition à discrétion pour les invités et après l’arrivée, le champagne est servi accompagné de petits fours et de fruits. C’est une expérience sympathique et dépaysante.

Avant le passage de la caravane sur la ligne, nous avons pu assister à une visite de la zone technique par une personne de chez ASO. Cette partie assez méconnue du grand public est également passionnante. C’est l’usine de fabrication des images et médias du Tour. 35km de câbles couvrent le sol d’une zone de quelques centaines de mètres carrés. Les camions, tonnelles et studios mobiles des TV et radios du monde entier sont tous réunis dans cette zone placée entre les espaces invités, la ligne et le podium. Naviguer dans cet enchevètrement de câbles est un défi tant cette accumulation de véhicules, câbles et studios tient du labyrinthe.

Nous avons eu l’occasion de discuter longuement avec les personnes en charge de la communication chez Kléber, Caroline et Charlotte, très sympathiques également. Le Tour, c’est aussi le plaisir des rencontres et de l’échange et cet espace arrivée ne fait pas défaut à la règle puisque j’y ai revu plusieurs connaissances de mes mois de juillet dans la caravane dont mon ancien patron. Toujours sympa de revoir des personne qu’on a connues.

Cette après-midi géniale s’est conclue vers 18h30. Après avoir remercié les équipes de Kléber et leur avoir souhaité bon Tour, j’ai fait un détour par le véhicule de radios, Froome ayant chuté lors de l’étape. Je l’ai vu arriver dans la voiture de son team et pénétrer dans le véhicule.

Il était pâle, encore plus que d’ habitude et d’une maigreur impressionnante. Le voir en télé est une chose, le voir devant soi en est une autre ! ça m’a vraiment marqué. Je ne me doutais pas à ce moment-là que 24h plus tard, il serait sur le point de prendre l’avion de retour chez lui après avoir abandonné.

Quoi qu’il en soit, je garderai un vraiment bon souvenir de cette après-midi. Merci encore à Kléber pour ce bon moment. Bonne continuation à l’équipe sur les routes du Tour. Je vous invite à aller consulter le site de Kléber sur le Tour. Il est mis à jour régulièrement et vous permettra de ressentir l’ambiance de la caravane.

Plus d’infos sur Kléber sur le site officiel de la marque

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

Une réaction

  1. Je confirme. Ils sont sympa chez Kleber 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *