Test du B’TWIN Triban 540

Posté le 29/09/2015 à 22 h 20 min par dans Btwin, Matériel, Tests, Vélos complets

On m’a souvent demandé mon avis sur quel vélo acheter en dessous de 1 000€ pour une utilisation route modérée, pour quelqu’un débutant la pratique du cyclisme sur route ou pour quelqu’un recherchant un vélo robuste, pas forcément super léger mais un bon vélo résistant et pas trop cher. Je ne savais pas trop quoi répondre.

Je pense que j’ai trouvé la réponse à ces questions avec le B’TWIN Triban 540 que j’ai eu l’occasion de tester cet été. Vendu à moins de 800€, ce vélo de route en alu avec une fourche en carbone équipé de roues Mavic et d’une transmission Shimano 105 étonne par son comportement et son excellent rapport qualité prix. Détails de ses caractéristiques et de son comportement sur la route dans ce test détaillé.

B'TWIN Triban 540

Un look alliant sobriété et touches de fun

Son look est globalement neutre au premier aspect mais attire par nombre de petits détails esthétiques et de trouvailles nuancées.

B'TWIN Triban 540Doté d’une robe sobre, le Triban 540 mèle en effet les tons de gris mate et les touches de orange pétant. Il est réhaussé par ses marquages blancs tranchants en mate sur mate. Avec ce style tout en nuance, classe et sportif, maintenant vu sur une grande partie de sa gamme, B’TWIN propose un vélo dont le style reflète finalement assez bien le comportement comme vous le lirez plus bas.

Ce vélo ne déclenche pas l’hystérie sur son passage mais amène les commentaires avec ses lettrages blancs sur fond gris de ses tubes géométriques travaillés. B'TWIN Triban 540

Les équipements sont au diapason donnant un tout sympa à regarder sans exubérance néanmoins, les composants étant tous noirs, seule la guidoline bicolore vient rappeler les touches d’orange sur les revers de fourches et de bases arrières et relève le look.

Le double ton de gris comme coupé net au sabre sur le cadre et les tranches de orange reprennent la thématique stylistique déclinée sur beaucoup de modèles de la marque, comme évoqué lors de ma visite sur le Roc d’Azur.

Ce marquage spécifique donne un côté sympa au vélo, lui conférant un style dynamique et moderne, dans la droite lignée du style emprunté par B’TWIN depuis maintenant quelques années sur ses modèles.

Des matériaux pertinents et durables

Sur le plan mécanique, ce Triban 540 reprend un ensemble longtemps utilisé dans l’industrie du cycle pour sa fiabilité et sa cohérence mécaniques mais depuis délaissé avec l’avènement des composites, l’association du cadre en aluminium et de la fourche en Carbone. L’aluminium présente en effet des caractéristiques mécaniques intéressantes de rigidité en conservant néanmoins une certaine souplesse.

B'TWIN Triban 540

B'TWIN Triban 540Associé avec une fourche en carbone, rigide et transmettant parfaitement les mouvements et le ressenti de la route, l’ensemble est top et donne un comportement fiable et cohérent, certes moins rigide et réactif qu’un tout carbone mais moins sélectif et plus permissif également. Parfait pour ce niveau de gamme.

B'TWIN Triban 540Le cadre présente géométriquemen un ensemble de formes intéressantes qui rejoignent l’approche stylistique évoquée plus haut.

Le tube supérieur est fin et aplati, le tube transversal est rectangulaire d’aspect massif très sécurisant. Les bases sont quant à elle dans un style sympa également, coniques sur l’intérieur et aplaties sur l’extérieur.

L’aspect que donnent les tubes confère un ressenti visel de robustesse au cadre avec ses soudures visibles et ses tubes mates tout en évoquant également la légèreté, le cadre n’étant pas surdimensionné.

L’aluminium 6061-T6 utilisé est connu pour sa bonne capacité à la soudure et ses propriétés mécaniques pour les vélos, le cadre en est entièrement fait. Il est d’ailleurs garanti à vie par B’TWIN ainsi que la fourche, le cintre et la potence. Ctte politique de la marque est vraiment rassurante pour ceux qui hésiteraient sur l’achat d’un vélo de course en ayant peur d’investir et de subir une casse avec le temps.

L’ensemble cadre + fourche pèse 2,4kg en taille M. Ce n’est pas très léger mais c’est dans une norme tout à fait acceptable pour un cadre garanti à vie en aluminium avec un comportement tout à fait satisfaisant, nous allons y venir. L’ensemble du vélo pèse un tout petit peu moins de 10kg. On est loin là aussi des 7kg d’un vélo tout carbone très haut de gamme mais, pour rouler sur un vélo à 7,5kg, la différence de poids passe assez vite une fois assis sur le vélo en mouvement et le prix n’est pas non plus le même !

Des équipements qualitatifs et cohérents pour le positionnement

B'TWIN Triban 540Le vélo est bien équipé pour son tarif. La transmission est assurée par un groupe Shimano 105 équipé d’une cassette Tiagra, légèrement plus abordable, groupe qu’on retrouve sur des modèles affichées parfois autour de 2000€ chez certains fabricants. Ce groupe est éprouvé et vraiment très fiable.B'TWIN Triban 540

Les leviers de freins et les shifters sont également en 105. Les plateaux sont quant à eux des Prowheel, un équipementier chinois. Ils semblent de bonne qualité et sont massifs et ressemblent fortement à des Shimano 105.

Les roues sont des Aksium One de chez Mavic, une référence dans la jante aluminium d’entrée de gamme. Les cartouches de roulement sont étanches et les rayons en acier, l’entretien sera donc limitée. Les jantes font 24mm de hauteur, ce qui leur donne une très bonne rigidité latérale.

B'TWIN Triban 540Ces roues sont montées de pneus Hutchinson Equinox 2 de section 25, assez rigides (66 TPI) et résistants qui offrent néanmoins une adhérence qui m’a parue très bonne avec un ensemble bi-gomme. Ces pneus ont bonne réputation en milieu de gamme et offrent une bon rendement avec une longévité intéressante. C’est donc un choix pertinent, en phase avec le profil du vélo. Leur rigidité, associée à un gonflage modérée permettra d’associer un confort et un rendement cohérent.B'TWIN Triban 540

Le reste des équipements est fourni par B’TWIN, les étriers de frein, la potence, le cintre, la tige de selle et la selle.

L’ensemble m’a semblé là aussi de très bonne qualité avec un design sobre et parfaitement en accord avec le vélo dans son ensemble. Je reviendrai plus bas sur la selle.

La géométrie

Le choix de géométrie effectué par les équipes de B’TWIN sur ce modèle est top. En effet, pour dynamiser le vélo, le cadre est sloping ce qui permet d’abaisser le centre de gravité et donne une position agréable même si de visu, le cadre peut paraître petit…ou grand selon où vous vous situez dans la grille de tailles. Les tailles sont en effet moins nombreuses que sur d’autres cadres mais en ajustant la potence, le recul de selle vous trouverez aisément votre position. Le détail de la géométrie et des tailles sont visibles ci-dessous :
Géométrie Triban Evo Sport 540Le vélo essayé est un M, équivalent à un 55.

Un comportement très sain sur la route

Ce vélo est confortable et pourra vous emmener loin et longtemps si les jambes suivent. En effet, il est à l’image des vélos en aluminium, « roule toujours » avec une bonne inertie et une absorption des chocs et des aspérités de la route très agréables. Debout sur les pédales, la force est bien transmise et en danseuse, on sent que le vélo est bien rigide. Face à un tout carbone au démarrage, vous sentirez évidemment une différence en terme de transfert de l’énergie mais la différence s’estompe une fois le vélo lancé.

B'TWIN Triban 540

Le Triban 540 filtre en effet bien mieux l’énergie qu’un cadre carbone traditionnel. Cela peut être vu comme un inconvénient, il vous faudra appuyer plus pour avoir des relances tranchantes mais cela peut être également vu comme un avantage, c’est comme ça que je l’ai vu, le vélo filtre bien mieux les aspérités de la route.

C’est très frappant. Vous pourrez passer des pavés sans trop de souci (en conservant quand même une vitesse élevée sinon, le côté « tape-cul » apparaîtra aussi 😉 ), les routes défoncées également. Les roues Aksium et les pneus Hutchinson aident aussi à donner au vélo ce comportement très permissif et passe-partout.

Le cadre sloping évoqué sur le point géométrie donne un comportement vraiment sympa au Triban 540 en action avec un positionnement facile et sécurisant en courbe et une stabilité parfaite que ce soit en ligne droite ou dans les virages. Je n’ai jamais réussi à le mettre en défaut, ce vélo roule comme sur un rail. C’est le prolongement logique du comportement mécanique décrit plus haut. Ce fut ma plus grande découverte. Ce vélo est vraiment très stable, il ne bouge pas quel que soit le terrain. La conjugaison du matériau et de la géométrie donne un comportement très sécurisant et agréable au vélo.

B'TWIN Triban 540

Sur le plan des performances, je me suis étonné à ne pas voir tant que ça de différence de rythme dans mes sorties alors que le vélo pèse presque 3kg de plus que celui que j’utilise habituellement. Le poids de 9,9kg, honnête pour un vélo de cette gamme et avec son équipement, peut en effet paraître élevé pour les plus puristes ou assidus des cyclistes roulant sur des vélos très légers.

Cela dit, une fois monté sur le vélo, son poids se fait oublier rapidement tant le vélo est facile à manier. Certes, dans les montées sèches, les lois de la physique rappellent qu’on emmène plus de poids mais cela n’est pas insurmontable car la bonne rigidité de l’ensemble permet de compenser en danseuse, avec un avant très rigide et transmettant parfaitement l’énergie au travers de la fourche Carbone, et donc de passer sans encombre les difficultés. De plus, le triangle arrière est réactif et ne traîne pas le vélo comme on pourrait le craindre en comparaison de l’avant du vélo avec la fourche en carbone.

B'TWIN Triban 540

Pour résumer, le comportement du vélo est très bon, sain et conviendra à tout le monde. Le vélo rend convenablement les efforts et filtre bien la route. Il est très stable et tient superbement en courbes. Le comportement est donc très positif et rend ce vélo très accessible mais ne le restreint pas qu’aux débutant, loin de là.

Des plus indéniables

B'TWIN Triban 540B'TWIN Triban 540Du côté des petits détails vraiment positifs sur le vélo, j’ai noté la présence de fixations intégrés sur la fourche et le cadre pour des garde-boue. Le blason « Designed and tested in Flanders » visible sur le cadre n’est pas là que pour le style.

Les vélo B’TWIN sont conçus pour être utilisés par tous les temps et celui-ci vous permettra de rouler sous la pluie en vous équipant convenablement de garde-boue « en dur », avec des tringles, ce qui donnera un look encore plus sympa au vélo l’hiver et vous évitera d’être trempé au bout de 10km si vous roulez sous la pluie.

Les câbles routés à l’extérieur, ce qui facilitera d’ailleurs l’auto-entretien du vélo, voient leurs gaines protégées par des inserts de caoutchouc à proximité des tubes comme au niveau de la direction. Ce n’est pas grand chose mais c’est très bien vu. Combien de vois j’ai pu pester contre le fabricant de mon vélo en carbone de ne pas avoir prévu ça, le vernis de la peinture commençant à marquer à force d’avoir les gaines qui frottent…La peinture mate étant sympa, autant la protéger, ce qui a été pensé ici.

B'TWIN Triban 540

Quelques évolutions possibles si nécessaire

J’ai tout de même vu des petites limites sur ce vélo, limites n’étant je dois l’admettre que les défauts de leurs qualités. La selle m’a semblé trop « générale »,  ni mauvaise, ni bonne mais un peu étroite pour moi, rebondie et trop souple sur les longues distances. Je l’ai trouvée confortable au départ mais très vite un peu moins avec le temps. Je pense que si je devais acheter ce vélo, j’en changerais progressivement pour une plus rigide et large. Elle est en effet relativement dure sur sa surface, ce qui est bien mais peut s’affaisser grâce à une souplesse de sa carcasse. Cela permet de bien se postionner et de se caler mais ça bouge un peu. Ayant l’habitude d’être bien calé, cela m’a un peu gêné.

B'TWIN Triban 540

Cela dit, la selle reste, avec les pédales un choix souvent personnel des cyclistes. Cela est donc à nuancer d’autant que j’utilise des selles assez rigides, ce qui ne convient pas forcément à tout le monde. J’ai parlé de cette selle avec un ami vélotafeur l’utilisant, il en était très content sur des distances plus courtes et n’avait pas du tout repéré les détails que je remonte.

B'TWIN Triban 540

J’ai également trouvé les braquets un peu limitants. Ils sont très passe-partout, ce qui est bien pour la plupart des utilisateurs, mais manquent de progressivité si vous roulez sur des terrains pas trop accidentés. 50×34 à l’avant avec 12×28 à l’arrière. Vous passerez en effet partout avec ça, c’est le gros avantages mais vous pourrez peut-être trouver parfois, comme je l’ai senti, qu’il manque une ou deux vitesses à certains moments, passant alors d’un moulinage soutenu à un braquet plus gros avec une fréquence de pédalage très basse sans possibilité d’avoir un entre-deux convenable. Ayant un petit plateau plus grand et une cassette montant moins haut (je suis nordiste), j’ai regretté cela. Mais là aussi, c’est personnel et la cassette ou les plateaux sont des éléments que vous pourrez facilement changer plus tard si vous en ressentez le besoin.

Le tarif très compétitif, le très gros argument de ce vélo.

Ce vélo est vendu à 799,95€, un tarif très agressif pour un vélo de qualité, robuste, bien équipé et sympa au niveau du look. Il vous permettra de découvrir le vélo de route et les cyclosportives sans devoir débourser trop. Il sera un très bon tremplin pour ceux qui souhaitent se mettre au cyclisme sur route. Il pourra également être une option tout à fait valable pour les cyclistes déjà équipés d’un autre vélo plus haut de gamme cherchant une monture moins exclusive pour l’entraînement l’hiver en mauvaises conditions grâce à son cadre robuste et à la possibilité d’y adjoindre des garde-boue. Pour les mêmes raisons, ce vélo sera également un choix tout à fait convenable pour ceux qui souhaiteraient vélotafer en conservant une position route et un bon rendement.

B'TWIN Triban 540

Comme le vélo est livré avec des pédales non automatiques, si vous souhaitez beaucoup rouler et plus profiter du vélo, je vous conseille d’investir dans une paire de pédales automatiques avec les chaussures associées. Passée la rapide adaptation et la petite appréhension de départ, vous profiterez mieux du vélo et prendrez plus de plaisir. Comptez entre 100 et 150€ environ pour l’ensemble pédales et chaussures que la marque B’TWIN pourra vous fournir, elle équipe depuis cette année Jean-Christophe Péraud en chaussures, gage de confiance sur ce type de produit, comme vous aviez pu le lire dans le test que j’avais réalisé de leur modèle VTT.

Un bon vélo très abordable

On me demande souvent autour de moi ou sur la page Facebook du site des recommandations pour des bons vélos abordables, le genre de vélo qualitatif, bien équipé et pas trop cher. Jusqu’ici, je séchais un peu. Maintenant, et en conclusion de ce test, je recommanderai sans hésiter le B’TWIN Triban 540. C’est une très bonne affaire qui permettra aux nouveaux pratiquants de prendre du plaisir sur la route, sur une machine bien conçue, agréable à rouler, stable et bien équipée pour un prix vraiment compétitif.

Retrouvez plus d’infos sur le modèle sur le site de B’TWIN ou directement en boutiques Decathlon

Toutes les photos du vélo sont à découvrir sur l’album Flickr dédié

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

27 Réactions

  1. un 105 (11v normalement) avec un cassette tiagra (10v) ? ou est-ce un ancien 105 ?

  2. Bonjour Emmanuel,
    La cassette est bien une Tiagra en 10v 12/28 (12/13/14/15/17/19/21/23/25/28)

  3. Ca m’a amusé de voir le lion des Flandres, comme gage de qualité sur les vélos BTwin. 😀
    Ca me rappel un peu ce que fait Decath avec la marque Quecha (installée en Haute-Savoie) et le Mont Blanc.

    Je trouve ça intéressant ce retour de BTwin sur les vélos entrée-de-gamme (une gamme cohérente). Ca démocratise un sport qui a tendance à devenir un peu trop élitiste. Ca permet à pas mal de gens de se lancer sur route sans casser tout de suite leur tirelire. Au final, ça profite sans doute au reste de la filière vélo.

  4. Bonjour,
    Super compte-rendu… Cherchant un vélo à faire évoluer en vélo voyage ou route typé « tout chemin », celui-ci pourrait convenir en le faisant légèrement évolué.
    Juste pour info, le tableau avec le choix de géométrie n’est pas le bon (c’est celui des anciens « tribans »)
    Cordialement
    SR

  5. Merci de cette remontée, j’ai corrigé

  6. Bonjour
    Je viens de faire l’acquisition d’un Triban 540 cintre droit.
    Tu parles dans ton rapport de la possibilité d’adjoindre des garde boue « en dur », le cadre supportant de base de dispositifs.
    Je me suis renseigné chez Déca à Pau, il semble qu’il n y ait rien de prévu sur le cycle.
    Il me parle plutôt de porte bagage !.
    Tu peux m’éclaircir
    Merci

  7. Oui, il est possible de mettre des garde-boue à tringle en utilisant les ergots prévus sur les pattes et pas de vis sur les bases et la fourche, B’TWIN en parle d’ailleurs dans la description du vélo sur le site, étonnant que ce vendeur n’en ait pas conscience.
    Si B’TWIN n’a pas de modèle adapté, je sais que la marque zéfal en propose par exemple. Ce modèle ne dépend même pas des ergots et pourra être adapté sur n’importe quelle autre vélo de route.

  8. Merci pour ta réponse.
    Depuis j’ai eu l’occasion de me trouver à Toulouse ce dernier we.
    J’en ai profité pour « visiter » les magasins de Portet et d’Escalquens situés dans l’agglo Toulousaine.
    Ils m’ont tous les deux également notifiés ne pas avoir de base de solution de garde boue en « dur », les ergots étant réservés pour des porte bagages.
    L’un des magasins m’a redirigé effectivement vers des solutions ZEFAL
    Dommage le choix de dispositifs intégrés pour des porte bagage plutôt que des garde boue.
    Cordialement

  9. Il semble bien que les solutions existent. Il reste à trouver qui les distribue.
    Je viens de trouver ce lien:
    https://www.leboncoin.fr/velos/931370494.htm
    Cordialement

  10. Salut un an pile que j’ai ce triban et vraiment je regrette pas je roule tout les week-ends à la fontaine à Nîmes pour les connaisseurs et je peut vous dire que je suis loin d’être ridicule mm si btwin est très mal vu. Par contre y as t’il un moyen pas très très cher pour l’aleger ? Gente ? Ou autres en effet je fait beaucoup de montagne 1h40 au ventoux et j’aimerais progressé

  11. Salut Dominique,
    pour l’alléger à moindre coût, ça ne va pas forcément être évident. Effectivement les jantes peuvent être une piste mais ça risque de vite coûter quelques centaines d’euros. Il faut ensuite mesurer le gain face à l’investissement et il est préférable certainement de viser du matériel d’occasion. Certains amateurs férus de matériel en changent régulièrement et revendent à bon prix leurs équipements.
    Les périphériques peuvent être ciblés, cintre, potence, tige de selle mais là aussi, la facture va vite monter pour un gain de poids assez limité.
    Tout dépend en fait du budget à disposition.

  12. Salut,

    En effet bon vélo pour commencer à rouler sur route. Je pense le faire évoluer en randonneuse, il est déjà équipé en garde boues sks et porte bagages…
    Quelques réglages à faire et une étude posturale, mais l’ensemble semble bien. je précise que je n’ai jamais fait de vélo de route et que je débute.
    Je souhaite l’équiper en cintre plat avec une potence plus haute que me conseillez vous ?

    Cordialement

    Thierry

  13. Salut Thierry,
    pour la potence, il existe de très nombreux modèles aux caractéristiques et prix très variables. Tout dépend de ce que vous recherchez. Si c’est une potence plus haute, il faut viser une angulation importante avec si cela est envisageable par rapport à votre position, une bonne longueur de potence (peut-être supérieur à 10cm) pour amplifier la hauteur du cintre. L’idéal est peut-être d’opter pour une potence à angulations régable comme celles-ci

    Pour le cintre, là aussi, tout dépend du budget et du type de cintre. Vous pourrez en trouver des légèrement incurvés, horizontalement ou verticalement, de différentes largeurs et en alu ou en carbone. Pour vous donner une idée, voici quelques possibilités. Attention à bien vérifier le diamètre et sa compatibilité avec la potence, ces cintes étant dédiés au VTT normalement. A vous de voir selon votre besoin et votre budget ensuite.

  14. Bonjour,
    ce vélo peut il être utilisé sur chemin de temps en temps? avec un changement de roue adéquat (mais la largeur des roues empeche des roues de type gravel?). Si oui que conseilleriez vous? ET cela est il facile de changer de roue suivant l’utilisation?

    merci
    Minh

  15. Bonjour Minh,
    Oui, ce vélo peut tout à fait être utilisé sur chemin de temps en temps, en changeant les pneus ou les roues directement.
    Je pense qu’il n’est pas nécessaire de changer de roues forcément, sauf si c’est pour rouler un jour sur route et le lendemain sur chemins et cela de manière répétée. Une autre paire de roues coûte car il faut prévoir la paire de roues, la cassette, les chambres à air et les pneus évidemment. Cela peut être intéressant pour changer en quelques secondes si l’usage est vraiment fréquent. Je le fais par exemple avec mon vélo de cyclocross, j’ai une paire de roues équipées de pneus terre en section 33, une autre de pneus de route en section 28.

    Concernant les pneus sur le Triban, le vélo accepte les sections jusque 28. Il est donc possible de mettre des pneus plus larges et renforcés pour que le vélo prenne une dimension plus gravel que route. Un pneu comme le Continental 4 seasons peut convenir, il est large et résistant. Chez Continental, le Gator Hardshell ou le Gatorskin pourraient convenir aussi.

  16. Bonjour j’ai acheté ce vélo en xl. Je mesure 1m83 pour ej 85. Le vendeur de décathlon était formel que le xl était mieux adapter pour moi. Le bémol et que je trouve pas ma position dessus … Peut etre le L serait mieux adapté ?

  17. Bonjour,
    Je suis étonné du choix de taille conseillé par le vendeur. En effet, je fais 1m83 également pour une entrejambe de 86cm et on m’avait prêté le M pour le test, le M correspondant chez B’TWIN à une taille 55. Je roule habituellement sur un 56 (qui fait en réalité 55,5). Certes, le cadre est slopping, ce qui peut le rendre visuellement plus petit et il m’aurait certainement fallu une taille entre le M et le L pour être en parfaite adéquation avec mes habitudes mais le M était très convenable avec une belle sortie de selle et la potence de 100mm livrée avec. Pour ce modèle, le L correspond à un 58 et le XL à un 60, ce qui est beaucoup.
    J’aurais donc tendance à vous conseiller, sur le papier, le M ou le L, la position étant ensuite à comparer en fonction de la sortie de selle, de la potence et des sensations. Mais le XL me semble un peu grand pour les mensurations évoquées.

  18. Merci martin je comprend pas non plus …

  19. surtout que je me sentez mieux sur le L .

  20. Bonsoir,
    Merci pour ce test très intéressant. Que pensez-vous de la variante Triban 540 FB (guidon flat) ? Je crois qu’il y a d’autres changements en plus du guidon. Je fais beaucoup de VTT et j’aimerais avoir un vélo typé route pour gagner un peu en performances. Le guidon droit est il une bonne idée ?

    Merci !

  21. Bonjour,

    Test très intéressant merci.

    Je suis intéressé par ce modèle, mais j’ai un doute au niveau de la taille. Je mesure 1m79 et un entrejambe de 82cm, j’ai contacté différents décathlon ils me recommandent tous du L… pourtant d’après la grille de taille du site le M est censé allé jusqu’a 1m82

    Pourtant à lire les commentaires sur les différents forum je me dis que M serait sans doute plus adapté, qu’en pensez vous? J’ai en plus lu pas mal de fois que les vendeurs chez decat n’étaient pas hyper compétents pour les conseils

    Si vous pouviez m’éclairer la dessus ce serait super :)

    Merci

  22. Bonjour,
    C’est une variante intéressante surtout si vous n’avez pas l’habitude des cintres de route. Il sera plus performant qu’un VTT avec une position similaire.

  23. J’avais essayé un M (équivalent 55) mesurant 1,83m avec une entrejambe de 86cm. La tige de selle était très sortie mais la position était tout à fait convenable ayant habitude de rouler sur un 56. Je pense donc que la position vous conviendra très bien. Adaptez ensuite les réglages en changeant éventuellement la potence si vous avez besoin, je pense que ça ira très bien.

  24. merci, juste pour etre sur vous voulez dire que le M ira très bien :) ?

  25. Oui, tout à fait. Vu que vous êtes un peu moins grand que moi et avec une entrejambe moins grande également, le M devrait être parfait. Selon la taille de votre tronc et de vos bras, vous pourrez alors ajuster le recul de selle et la potence en fonction. Mais pour moi, le M sera idéal pour vous.

  26. OK super merci à vous

    question peut etre idiote d’un neohpyte, comment sait on quelle est la position idéale ? par rapport à la selle, potence comme vous dites?

  27. Bonjour
    Article très intéressant. Mais je me pose encore des questions.
    Je fais du vtt et en convalescence suite à une opération d’un croisé, je me mets à la route.
    Faut il mieux un bon cadre et un équipement moins bien ou un cadre moyen avec un top équipement. Exemple à prix égal entre un triban 540 en 105 ou un BMC alr01 en sora ou encore un cube attain race en tiagra.
    J’avoue que n’étant pas spécialiste, en vtt outre le cadre, le changement de vitesse est assez important, je suis actuellement en Xt mais sur route qu’en est il ?
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *