Test des chaussures de VTT B’TWIN MTB 520

Posté le 09/04/2015 à 9 h 07 min par dans Equipements, Tests, Textile

J’en avais essayé en statique une pré-série et avais pu les étudier sous toutes les coutures lors de ma visite sur le Roc d’Azur, discutant même de leur conception avec le chef de produit de la marque. J’ai enfin pu tester pendant 2 mois les nouvelles chaussures de VTT B’TWIN MTB 520. J’ai parcouru une dizaine de sorties avec, sur route, chemins caillouteux, pavés et franchissements plus raides pendant la durée de ce test.

Chaussures MTB 520 B'Twin

La météo a été changeante et parfois assez mauvaise à cause de la pluie (et même la neige sur une sortie) si bien que j’ai roulé la moitié de ces sorties avec une sur-chaussure pour éviter d’avoir trop froid mais ai pu tout de même rouler les dernières à nu pour voir comment se comportait la chaussure, estimer son comportement sur la pédale, chose qu’on sent bien évidemment avec une sur-chaussure mais qu’on ne voit pas.

Après ces quelques semaines d’essai, mon avis sur ces chaussures est très positif. Détails.

Esthétique et description

Ce modèle de chaussures VTT proposé par B’TWIN est une réussite, esthétiquement. Très sobre dans sa robe noire variant le mate et le brillant, la chaussure est très bien finie avec la plupart des coutures soudées, invisibles, “seamless” comme on dit. ça rend très bien, on a l’impression que la chaussure est composée d’un seul morceau de cuir sur toute la partie antérieure. Au toucher, celui-ci est lisse et donne une belle impression de résistance et de robustesse.

Chaussure B'Twin 520 MTB face interne

La semelle, quant à elle massive, donne confiance. Les crampons moulés, faisant d’ailleurs pas mal penser aux évolutions design des chaussures de football, tranchent avec l’aspect lisse et mate du cuir, proposant ici une brillance et une rugosité au contact. Le nylon moulé de la semelle remonte d’ailleurs un peu sur le chausson, ce qui met en confiance quant à la résistance aux intempéries ou à l’abrasion de la chaussure. C’est particulièrement frappant sur l’avant de la chaussure où tout l’extérieur et le dessus du bout du pied sont recouvert de cette protection. Bien que le cuir soit joli sur le reste de la chaussure, il ne sera pas abîmé par une branche, un coup dans un obstacle ou tout autre imprévu de la pratique cycliste dans la nature.

Velcro B'Twin MTB 520

On note quelques ouvertures d’aération sur le coté intérieur de la chaussure et sur le dessus vers l’avant du pied. Elles sont très fine et protégées par un mesh rigide très serré. Pas suffisamment pour ne pas laisser rentrer une pluie abondante mais suffisamment pour ne pas finir trempé à la moindre petite goute de pluie ou flaque d’eau. Ces ouvertures permettent également à la chaussure de bien se fléchir lors des mouvements et de ne pas trop fatiguer le cuir.

Marquage B'Twin MTB 520

Pas de grosse référence lettrée de produit sur les chaussures, c’est agréable. La marque B’TWIN apparaît sur l’arrière externe de la chaussure dans un blanc qui tranche avec la chaussure noire, tout en restant discret. Le logo de la marque est imprimé ou niveau du talon, ce qui est là aussi discret et classe. Une référence du modèle est trouvable en tout petit sur les scratch de fixation.

arrière chaussures B'Twin MTB 520

Sur le point de l’esthétique, ce produit est donc de mon point de vue une réussite. Il pourra paraître terne à certaines personnes appréciant les couleurs vives pour les chaussures mais pour rouler dans la boue ou la poussière, quoi de mieux qu’un colori sobre et pas trop salissant ? (les photos sont trompeuses, j’avais juste brossé les chaussures au retour d’une sortie très grasse. Un coup d’eau a suffi ensuite pour enlever toute la terre)

Les fixations et le maintien du pied

La fixation et le maintien du pied sont assurés par 2 velcros et une fixation micrométrique. Les velcros sont bien taillés. Ils ne dépassent pas une fois serrés et recouvrent la fixation opposée intégralement. Pas de risque de choper trop de saloperies pendant l’été. Leur disposition en biais par rapport à l’axe du pied permet de suivre le mouvement de pédalage et d’éviter des ouvertures facilitées. c’est en tous cas comme ça que j’ai analysé cette disposition décalée. Ils ont été bien pensés.

Les boucles métalliques sont bien placées et ne gêneront normalement pas le pied sauf si vous serrez trop fort, évidemment. La fixation micro-métique ATOP fonctionne bien. On retrouve le fonctionnement habituel de ce type de fiaxtions avec le crantage qui permet de serrer de manière précise et de desserrer rapidement. Notez que vous pourrez changer la languette crantée si besoin.

Chaussures B'Twin MTB 520

Cette chaussure est fabriquée en Italie chez un sous-traitant qui travaille aussi pour Sidi. On retrouve d’ailleurs clairement le confort et le type de chaussant (en terme de forme) de la marque italienne. Ayant déjà roulé l’année dernière avec un modèle de chaussure VTT B’TWIN n’étant pas conçu là, la différence est flagrante et l’évolution très positive. On a ici un super ressenti immédiatement et c’est top. On rentre le pied et on pédale. Pas de douleur au niveau de la languette de fermeture ou de la malléole. Très bon fitting ressenti du début à la fin du test.

Possédant une paire de Sidi, j’ai reconnu le chaussant avec satisfaction, trouvant la B’TWIN néanmoins moins galbante et plus “confortable” que mes Sidi, ayant toujours trouvé les Sidi un peu “brutes” niveau confort, à même niveau de gamme, avec leur semelle intérieure, une simple semelle toute fine, perforée et amovible. Dans la paire B’TWIN, la semelle intérieure n’est pas très épaisse mais l’est un peu plus et surtout est moelleuse. Je pense que cette sensation va s’estomper à la longue mais c’est tout de même plus sympa au départ, notamment en hiver, d’avoir cette sensation de douceur à la place de la froideur d’une simple et fine semelle plastique.

La qualité annoncée et perçue

L’impression de qualité est globale sur cette chaussure. Je le disais sur l’esthétique, je le dis également sur le confort. Après avoir un peu tatônné sur le réglage des cales, j’y reviendrai, j’ai été bien immédiatement dans ces chaussures. Je n’ai ressenti aucune gène aux pieds, étant pourtant sensible sur ce point, ayant pas mal testé et changé de chaussures ces dernières années. La forme de la chaussure est bonne, le pied s’y loge parfaitement sans être ni comprimé, ni trop libre. L’absence de coutures aux endroits stratégiques du pédalage et au niveau des orteils, ce qui a été un point d’étude important lors de la conception, y est certainement aussi pour quelque chose. Là aussi, aucune sensation de frottement ou de gène à l’intérieur comme je l’ai souvent eu avec des marques concurrentes.

Le chaussant étant proche d’un chaussant Sidi, vous retrouverez à peu près les mêmes sensations, les éventuelles coutures en moins. Contrairement à certaines marques, je pense à Specialized notamment, on n’a pas ici de sur-renfort spécifique de pronation (renfort artificiel de cambrure à l’intérieur du pied). La semelle est universelle d’après ce que j’en ai ressenti. Le pied est bien maintenu avec juste ce qu’il faut de maintien de la voute plantaire. Le mouvement de pédalage se fait sans souci au niveau des genoux ou des chevilles. On a une neutralité d’appui qui fonctionne bien. La rigidité de la semelle est bonne, très sensible sur l’avant du pied, là où l’appui s’effectue sur la pédale sans être trop rigide, moins sur l’arrière où on sent qu’il est possible de plier un tout petit peu le pied. Là aussi, le réglage me semble être le bon entre efficacité et confort.

Cela profite à la marche qui reste possible avec ces chaussures. Alors certes, la semelle en nylon est rigide et vous donnera un aspect un peu robotique mais dans la boue, cette rigidité des crampons (et leur hauteur) est efficace. J’ai regretté que les crampons soient moins proéminents sur l’avant de la semelle. Il est possible de visser des crampons additionnels en métal mais les crampons en nylon ne recouvrant pas le devant du pied, dans la boue l’adhérence manquait parfois un peu.

B'Twin MTB 520 après sortie boue

Autre léger souci remarqué, les encoches de fixation des cales m’ont semblé être positionnées un peu bas et être longues, ce qui m’a obligé à placer les cales très haut, presque en butée supérieure, découvrant ainsi deux grands espaces vides en dessous que la boue n’a pas manqué de venir combler dès que la première occasion s’est présentée. C’est probablement voulu pour s’adapter à toutes les morphologies mais j’ai du mal à comprendre comment quelqu’un pourrait utiliser des cales placées au taquet inférieur tant il m’a semblé bas.

Le chausson est rigide tout en permettant également de suivre le pied dans ses mouvements. En VTT, notamment en danseuse ou en descente, on a souvent tendance à beaucoup amortir les chocs ou les changements de direction via les jambes, le pied servant de fusible. Le chausson joue bien ce rôle. Les aérations en mesh viennent créer de véritables points de flexion sur la chaussure. Ce sont eux qui donnent la liberté de mouvement à la chaussure. Le chausson m’a paru moins rigide que celui d’un Sidi, certainement à cause de l’épaisseur du cuir jouant le tampon lors des mouvements. Par contre, le confort est bien meilleur comme je le disais précédemment. Ce mix de rigidité et de confort est très bien vu.

Conclusion

Proposée à 95,95€, cette paire de chaussures B’TWIN MTB 520 est très bien positionnée surtout quand on regarde la concurrence à ce prix-là. Pour un équivalent chez Sidi, vous devrez compter minimum 40 à 50€ de plus selon les revendeurs. Vous aurez de plus un modèle esthétiquement plus radical, plus “cycliste” et moins passe-partout que celui-ci, certes plus sobre mais aussi beaucoup plus classe. Notez que le modèle existe en blanc avec de petites notes de bleu également. Il est vendu 4€ plus cher, à 99,95€.

Le modèle est adaptable avec toutes les fixations habituelles pour le VTT : SPD, S-Track, Egg beaters ou autres et chausse comme des Sidi, vous pouvez donc prendre les yeux fermés la même pointure que celle que vous faites en Sidi si vous la connaissez.

En conclusion, une paire de chaussures bien conçue, au design sobre et classe, proposant un mix de confort et de performance à un prix sympa. Je vous la conseille.

Acheter ou afficher plus d’info sur ce modèle sur le site de decathlon

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *