Tour de France – Etape 6 / Résumé – Hushovd remporte une étape espagnole piégeuse

Posté le 09/07/2009 à 23 h 44 min par dans Courses, Tour de France

Logo Tour

Cette étape espagnole devait se tenir sous le soleil. Du moins, c’est ainsi que beaucoup l’imaginaient. L’Espagne, c’est en effet avant tout le soleil et la chaleur dans l’esprit de tous. Cependant aujourd’hui la météo en avait décidé autrement et avait amené l’humidité, la pluie et la chaussée glissante sur la route des coureurs du Tour.

Tout cela a donné une étape remplie de chutes, avec une belle échappée composée de plusieurs français et avec un raid solitaire infructueux suivi d’un sprint apportant du sang neuf au niveau des victoires.

L’étape

Millar (photo ci-contre) a été incontestablement le grand animateur de la journée. Parti après 30 kilomètres de course, il a emmené dans son sillage trois coureurs : les français Sylvain Chavanel (Quick Step) et Stéphane Augé (Cofidis) ainsi que l’espagnol Amets Txurruka (Euskaltel Euskadi).

L’échappée a bien fonctionné. On aurait d’ailleurs pu lui promettre un destin meilleur que celui vécu si le temps n’avait pas été aussi difficile. Millar et Chavanel sont en effet de grands spécialistes du contre-la-montre.

Après 100 kilomètres à quatre, Millar a décidé de laisser ses compagnons d’échappée et de tenter sa chance seul. A 30 kilomètres de l’arrivée, il n’avait plus que 30 secondes d’avance sur le peloton mais continuait d’y croire.

Millar finalement repris par un peloton éparpillé par les chutes, l’arrivée s’est ensuite jouée au sprint.

Le sprint sans Cavendish

En l’absence de Cavendish et de Boonen à l’avant, le sprint est revenu à Hushovd qui, à l’aide de sa puissance naturelle est venu à bout de la longue droite montante de l’arrivée.

Déjà vainqueur à de nombreuses reprises d’étapes sur le Tour, le norvégien de l’équipe Cervelo offre sa première victoire sur le Tour à la formation de Carlos Sastre.
Malgré la pluie, on aura également vu les nouvelles couleurs du maillot Cervelo, blanc avec inscriptions noires, soit le parfait négatif du maillot de début de saison, le staff de Cervelo ayant remarqué (si tard ??) que le noir portait trop chaud en été !
Avec une dérogation de l’UCI, l’équipe a donc pu changer ses couleurs en cours de saison….

Pour en revenir au sprint, beaucoup d’observateurs avaient cité Freire en favori. Ce dernier termine second devant l’espagnol Rojas de la caisse d’Epargne.

La chaussée glissante provoque des chutes

De nombreuses chutes ont parsemé cette étape, la chaussée étant une véritable patinoire avec la saleté des routes et l’eau.De nombreux coureurs se sont donc retrouvés par terre.

Entre autres, Boonen qui n’a donc, une nouvelle fois, pas pu disputer le sprint. Hincapie, Haussler, Rogers ou encore Menchov qui rallie l’arrivée avec plus d’une minute de retard comme les français Moreau, Pauriol, Moncoutié notamment. Cette étape aura fait quelques dégâts.

Chez Rabobank, le moral ne doit pas être très très haut ce soir avec les contre-performances de Menchov depuis le début du Tour et avec l’abandon hier soir de Robert Gesink, tombé pendant l’étape et à qui on a découvert une fracture du bras à l’arrivée.
Gesink aurait pu faire quelque chose dans la montagne ou aurait pu aider Menchov.

Evolutions aux classements

Au classement des sprinteurs, Mark cavendish reste leader mais n’a plus qu’un petit point d’avance sur Thor Hushovd. Son absence dans les premières places à cause des mouvements dans le peloton suite aux chutes aujourd’hui lui a fait perdre beaucoup de points.

Stephane Augé profite de son échappée du jour pour endosser le maillot à pois de meilleur grimpeur avant, certainement, de le perdre demain au profit du

Tony Martin reste le mieux placé des jeunes de ce Tour. Là aussi, peut-être cèdera-t-il sa place demain à Roman Kreuziger meilleur que lui en montagne.

L’étape de demain

L’étape de demain fera de gros dégâts. On attend les coureurs de chez Astana pour la sélection en vue du maillot jaune. On attend également Evans et les frères Schleck.
Le Tour ne va certainement pas se gagner demain mais il pourra assurément se perdre !

Les classements

Le classement de l’étape

1      Thor Hushovd (Nor) Cervelo Test Team      4:21:33
2     Oscar Freire Gomez (Esp) Rabobank
3     Jose Joaquin Rojas Gil (Esp) Caisse d’Epargne
4     Gerald Ciolek (All) Team Milram
5     Franco Pellizotti (Ita) Liquigas
6     Filippo Pozzato (Ita) Team Katusha
7     Alessandro Ballan (Ita) Lampre – NGC
8     Rinaldo Nocentini (Ita) AG2R La Mondiale
9     Cadel Evans (Aus) Silence – Lotto
10     Fabian Cancellara (Sui) Team Saxo Bank

Les dix premiers du classement général

1      Fabian Cancellara (Sui) Team Saxo Bank      19:29:22
2     Lance Armstrong (USA) Astana
3     Alberto Contador Velasco (Esp) Astana     0:00:19
4     Andreas Klöden (All) Astana     0:00:23
5     Levi Leipheimer (USA) Astana     0:00:31
6     Bradley Wiggins (GBr) Garmin – Slipstream     0:00:38
7     Tony Martin (All) Team Columbia – HTC     0:00:52
8     Christian Vande Velde (USA) Garmin – Slipstream     0:01:16
9     Gustav Erik Larsson (Sue) Team Saxo Bank     0:01:22
10     Maxime Monfort (Bel) Team Columbia – HTC     0:01:29

Maillot vert : Mark Cavendish – Team Columbia – HTC

Maillot à pois : Stephane Augé – Cofidis

Maillot blanc : Tony Martin – Team Columbia – HTC

Crédit Photo : Livestrong

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *