Test des séchoirs à chaussures Stuffitts

Posté le 29/01/2015 à 23 h 33 min par dans Equipements, Tests

Cela fait maintenant plusieurs mois que j’utilise ce produit vraiment ingénieux que sont les Stuffitts. Version moderne du papier journal qui était utilisé auparavant par beaucoup de coureurs pour éponger et sécher l’eau des chaussures de sport, ils permettent de sécher les chaussures rapidement et facilement tout en y laissant une odeur plutôt neutre et agréable.

stuffitts sechoirs chaussures

Présentés comme deux séchoirs textiles mous en forme de pied et reliés par une sangle à pression, leur usage est vraiment aisé. Les formes sont remplies de copeaux de bois qui sont le secret de l’absorption rapide de l’eau.

Présentation du produit

Les Stuffitts sont à l’origine des produits conçus pour la course à pied, c’est d’ailleurs dans un magasin de running que j’ai trouvé les miens. Je les ai beaucoup utilisés au retour de mes sorties hivernales de course à pied avant de m’en servir dans mes chaussures de vélo. La forme reprenant celle du pied est très originale et décrit dès le premier coup d’oeil leur usage. On comprend immédiatement comment s’en servir.

Stuffitts dans les chaussures de vélo

Remplis d’un sac plein de copeaux de cèdre rouge très absorbant, les séchoirs permettent d’absorber très rapidement l’humidité présente dans les chaussures laissant ces dernières sécher plus vite et donc en diminuant fortement les odeurs résiduelles. Le fabricant explique que le copeau de cèdre absorbe l’humidité 8 fois plus vite que l’air ne l’évapore et qu’une recharge peut absorber jusqu’à 200g d’eau et en règle générale diminuer l’humidité de la chaussure de 60% en 1h.

Sutffitts description

Cela fait autant de temps de moins pour le développement des odeurs et des bactéries sans compter qu’une chaussure qui sèche vite est une chaussure qui peut être réutilisée plus vite également.

A l’usage

Ces séchoirs sont très simples d’utilisation puisqu’il suffit de les glisser dans les chaussures au retour d’une sortie. Personnellement, je les laisse dans les chaussures toute la nuit et les retire le matin ou parfois même 24h plus tard. J’ai toujours pu réutiliser les chaussures le lendemain en faisant ça même quand elles étaient vraiment très humides comme lors du retour de sorties sous la pluie.

Comme je le disais en introduction, j’utilisais auparavant la technique bien connue du papier journal formé en gros morceaux et enfoncé dans les chaussures pour venir y absorber l’humidité au contact de la semelle ou du tissu. C’était certes efficace sur une période longue mais pas dénué d’inconvénients : il fallait changer le papier rapidement, ça sentait fortement le papier journal et l’encre et ça ne séchait pas super vite…sans compter que lorsqu’il m’arrivait d’oublier le papier humide dedans, l’effet était alors nul voire même pire que sans l’y avoir mis.

Stuffitts dans les chaussures de vélo

Ces séchoirs Stuffitts permettent à l’inverse un assèchement rapide des chaussures, de manière pratique et sans odeur. L’odeur de cèdre qui peut rester dans la chaussure après les avoir retirés est très légère et agréable car douce. Rassurez-vous, on n’est pas en présence d’une odeur agressive de désodorisant de toilettes.

Une fois retirés des chaussures, les séchoirs peuvent se pendre par la sangle à pression livrée avec. Il est conseillé de ne pas les faire pendre sur un radiateur mais de les laisser sécher à l’air libre pour que l’humidité ait le temps d’être libérée naturellement par les copeaux de bois.

En cas de saleté, la membrane peut être nettoyée à l’eau à la main avec du savon de Marseille après avoir retiré au préalable la recharge de copeaux des enveloppes externes.

Conclusion

Ces séchoirs ont été une superbe découverte pour moi qui les utilise depuis lors de chaque sortie vélo ou course à pied. Ils permettent d’enlever toute humidité ou transpiration résiduelle des chaussures tout en jouant un rôle d’embochoir mou.

Ils ne sont pas facilement trouvables en ligne. Je n’en ai par exemple pas trouvé sur les sites de vente en ligne de matériel de vélo et rarement sur ceux de course à pied. J’ai néanmoins repéré le site runao.fr et le site stuffitts.fr qui les proposent. Ce dernier propose d’ailleurs d’autres variantes du produit étudiées pour sécher un casque, des gants ou le contenu d’un sac pour les triathlètes de la même manière. Ces produits sont très utiles, je vous les recommande.

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *