Test du maillot dhb col zippé à manches longues en laine mérinos

Posté le 28/01/2013 à 21 h 55 min par dans Tests, Textile

J’ai découvert à l’occasion de ce test la marque DHB, marque britannique commercialisée par le site Wiggle, que je connaissais notamment pour sa gamme de vélos route . Le logo m’a fait penser à Odlo ce qui m’a tout de suite semblé prometteur.

Le positionnement prix abordable des produits, ajouté au soin apporté au développement des produits, tel que décrit par le site, m’ont tout de suite donné envie de tester un échantillon. C’est ainsi que j’ai eu la chance de pouvoir tester un sous-vêtement en laine mérinos, manches longues, avec col montant zippé cet hiver.

Packaging du produit

Première bonne surprise pour ce produit, il est arrivé dans une enveloppe traditionnelle à bulles parfaitement rangé dans une pochette hermétiquement fermée avec un zip.

Comme seule étiquette, une étiquette en carton pliable attachée au vêtement par une épingle à nourrice et une petite ficelle style vintage. Le premier contact avec le vêtement fait très classe. Un bon point.

La forme du vêtement

Ayant scrupuleusement respecté la prise de mesures décrite sur le site pour le choix de la taille, j’ai passé le sous-vêtement et dans l’ensemble, il va très bien.

Deux remarques néanmoins. La première, peu gênante et même plutôt bien vue pour le vélo et la couverture des reins : la longueur importante du maillot qui, bien que collant au niveau du ventre ou des bras comme convenu, descend très bas, plus bas qu’à mi-fesse environ me concernant.

La seconde remarque va par contre au zip du col qui détend logiquement le maillot sur le haut du corps et crée donc un effet d’amplitude plus important. Résultat, le maillot a tendance à bailler un peu à ce niveau-là et encore plus en action sur le vélo, lorsque les bras sont vers l’avant et que le torse est creusé et cela alors même que le col est très bien ajusté, remontant même très haut.

La qualité de fabrication

Comme évoqué au début de l’article, je ne savais pas trop à quoi m’attendre en terme de qualité. Ce fut la réelle bonne surprise de ce test.

Le maillot est de très bonne qualité. Le devant, les bras et l’arrière sont tissés très finement en laine lissée alors que les côtés sont grainés, comme pour mieux adhérer, tout en conservant un aspect doux au toucher. La laine ne s’effiloche pas et pour le moment après environ 15 utilisations (sorties vélos sous plusieurs couches, utilisation en maillot de corps sous un pull…) je n’ai pas encore pu voir de signe de fatigue du maillot.

La fermeture éclair du col zipé me semble bien résistante et la maille du tissu n’a pas bougé d’un poil.

Le principe de la laine mérinos

Le tissu dont il est question est la laine mérinos. En testant ce produit, je voulais également tester pour le sport cette matière qu’on dit révolutionnaire même si elle est 100% naturelle. En effet, la laine régule la température du corps en le conservant au chaud, en évacuant le surplus d’humidité mais en ne gardant pas le tissu humide et j’ai constamment été bien au chaud ! Ici, la laine est de la 190g/m2, assez fine. Il en existe des densités plus importantes, j’ai notamment vu de la 250g/m2 très chaude. Ici, je pense que c’est un juste milieu étant donnée la chaleur ressentie.

J’ai eu une agréable sensation de chaleur régulée en le portant contrairement aux autres maillots techniques thermiques que j’utilise habituellement avec lesquels j’ai d’abord froid puis très chaud puis de nouveau froid quand le vêtement sature d’humidité en fin de sortie. L’humidité s’évacue ici de manière impressionnante puisque, à part dans les creux des abdos, zone refermée à cause de la position sur le vélo, tout le maillot était parfaitement sec lorsque je rentrais de sortie, la seconde couche étant quant à elle très humide.

Autre particularité résultant de ce principe, la laine mérinos ne garde pas les odeurs. Ayant trop souvent eu à subir les sous-vêtements techniques à odeur repoussante au retour de sortie, c’était une de mes attentes également.

Je confirme avec bonheur l’absence totale d’odeurs permettant même d’utiliser plusieurs fois le maillot sans le laver, la laine évacuant tout vers la couche supérieure. J’ai même fait le test avec des proches leur demandant de me dire en sentant le maillot s’il était « sale ». A chaque fois et quel que soit le nombre d’utilisations, la réponse a toujours été qu’il était propre !

Le confort

Le résultat de ces capacités d’évacuation d’humidité et de conservation de chaleur donne un confort très important. La forme du maillot et sa coupe s’ajustent parfaitement au corps, accompagnant les mouvements sans pour autant déformer le tissu et perdre la forme initiale.

Encore une fois, à part la longueur importante du maillot et le zip qui baille un peu et peut donc venir frotter contre la peau du torse, le maillot tient bien au corps. De plus, les coutures sont judicieusement positionnées au niveau des bras ce qui ne provoque pas d’irritations comme peuvent le faire certains sous-vêtements au niveau des aisselles.
Verdict

J’avais une capuche polaire que je mettais constamment par dessus mes vêtements en hiver. Maintenant, j’ai également ce sous-vêtement que je mettrai très souvent je pense. En première couche pour les conditions froides, c’est idéal.

La laine mérinos fait merveille et la marque DHB livre là un très bon produit, de bonne qualité et bien fini. En plus, le tarif n’est pas excessif vue la qualité de l’ensemble, 48,2 euros, c’est nettement moins cher que certains maillots techniques synthétiques de concurrents non dénués de défauts (odeurs, coutures, rétrécissement au lavage…)

Si je devais refaire ce test, je pense que je prendrais le maillot col rond, moins cher et sans le léger souci d’amplitude au niveau du torse. J’ai d’ailleurs commandé depuis un maillot manches courtes à col rond pour l’utiliser à la mi-saison avec un maillot manches courtes et confirmer que l’amplitude repérée sur le maillot avec zip était bien dûe à celui-ci.

Mais malgré ce léger bémol, ce maillot reste clairement un excellent produit au rapport qualité prix très intéressant, pour les conditions hivernales ou printanières avec un maillot manches longues par dessus. Je vous le conseille. A retrouver sur Wiggle

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *