Test des barres énergétiques Mulebar

Posté le 16/09/2010 à 14 h 05 min par dans Nutrition, Nutrition - Diététique, Tests

Jusqu’ici, j’avais du mal à manger quelque chose quand je faisais du sport, m’entraînais ou avais besoin d’énergie, ayant toujours peur des fringales et des soucis de digestions.

Mulebar m’a un peu fait revoir ma position avec ses barres énergétiques que j’ai pu testées. Mais avant de revenir à mon avis détaillé sur ces barres, revenons un peu sur la marque.

Le positionnement sympa et éthique de Mulebar

Mulebar est une marque à fort potentiel de sympathie. Elle véhicule une image jeune et fun, son logo est facilement reconnaissable et l’image de la montagne et de l’aventure est une valeur noble. En somme un peu normal dans ce domaine d’activité me direz-vous.

Elle sponsorise des athlètes et notamment Marcel Zamora, le triathlète à qui rien ne semble plus résister ces derniers mois, un signe qu’elle a l’oeil pour choisir ses athlètes ou que ceux-ci marchent bien grâce à ses produits, allez savoir…

Mais surtout, ce qui fait la particularité de Mulebar, c’est son positionnement éthique.

En effet, la marque s’engage dans la conception de ses barres dans l’écologie, le développement durable et le commerce équitable. C’est ainsi que la plupart de ses produits sont fabriqués avec des ingrédients Bio et entrant dans une filière de production et de récolte équitables. De plus, la marque participe au programme « 1% for the planet », consistant à reverser 1% de son CA à des associations oeuvrant pour l’environnement dans le monde.

C’est classe et ça forge une superbe image de marque. Personnellement, ça me plaît.

Le test des barres

J’ai donc eu l’occasion de rencontrer Guillaume, le représentant français de Mulebar.
C’était sympa de discuter avec lui et de l’écouter parler de la marque. Il est vraiment passionné et vit ses produits, ça fait plaisir de voir quelqu’un d’aussi convaincu par ce qu’il distribue.

Il m’a laissé des échantillons pour que je puisse découvrir la marque, goûter les produits et les tester en conditions réelles. C’est pas tout de s’entendre dire que c’est bon, il faut le vérifier !

J’ai donc consommé ses barres lors de mes entraînements de course à pied et de vélo, route comme VTT.

Etant très difficile et très maniaque pour ce qui est de l’alimentation avant, pendant et après l’effort, je ne mange presque jamais rien pendant l’effort sauf une banane ou des sucres ayant parfois du mal à digérer autre chose, notamment les barres énergétiques qu’il m’est arrivé de consommer.

J’ai testé les barres donc comme si j’étais en course pour voir comment réagissait mon corps et quelles étaient les sensations ressenties avec ces produits.

Taille des barres

Guillaume de Mulebar m’avait parlé en me passant les échantillons qu’un de ses athlètes lui avait dit pouvoir faire 100km de vélo avec une grande barre, je veux bien le croire.

Pour ce qui est des grandes barres, 65g, je les ai toujours consommées en plusieurs fois tant elles me paraissaient énormes énergétiquement parlant, entre 250 et 300 kcal par barre.
Du coup, l’emballage, qui s’ouvre bien, n’est peut-être pas idéalement conçu. Je vois mal quelqu’un manger une barre d’un coup, prévoir un système de fermeture comme sur les paquets de fromage râpé par exemple pourrait être une bonne idée à terme mais je me doute que cela aurait un coût…

Du côté des petites barres, 30g, c’est pour moi le format idéal pour une sortie vélo de 3h ou une sortie course à pied de 2h. Je vais continuner à consommer uniquement ces tailles-là.

Le goût

Les barres passent super bien, en plusieurs petites bouchées et avec de l’eau si besoin mais elles sont bonnes et la texture est très agréable. On n’a pas d’impression de bourrage d’estomac et le goût fait qu’on apprécie le moment alors que souvent avec ce type de barres, c’est un peu le passage obligé plus qu’un réel moment de détente.

Voici maintenant mon avis détaillé sur les barres et les goûts proposés. Dans l’ensemble c’est très positif vous verrez.

Les barres pour l’effort

Summer Pudding, Spéciale Tour de Grande Bretagne (je ne sais pas si elle est encore commercialisée)


Goût majoritairement à la framboise. Très très bon. On a l’impression de vraiment manger du naturel. La texture est bonne avec des graines. ça fond dans la bouche. Un peu acide à l’estomac néanmoins, certainement la framboise mais au global, très bien.

Mango Tango


Super bon, goût fruité, très frais, texture sympathique avec céréales et graines.
Ma préférée, de loin. On a là l’impression de vraiment manger du fruit frais, sucré comme les autres mais naturel.

Hunza nut


Très très bon là aussi. L’abricot ressort bien et les noix de cajou se marient parfaitement avec. Presque ex-aequo avec les Mango tango pour moi.

Pinacolada


C’est très bon, l’ananas est fortement marqué là aussi et le mariage avec la noix de coco est délicieux. On trouve dedans des baies de Goji, je ne les ai pas senties vraiment, peut-être car j’en consomme régulièrement seules.

Liquorice Allsports


Goût particulier mais sympathique au final. C’est surprenant mais vraiment bon. La réglisse et la noix de coco donnent un goût agréable et original. C’est anisé mais juste ce qu’il faut pour ne pas écoeurer. Moi qui déteste l’anis, j’ai bien aimé cette bare.
On retrouve également les graines de fenouil qui donnent un petit goût là aussi différent et une texture croquante sous l’aspect assez mou de départ.

Les barres de récupération

Refuel Chocolate Banana


Je n’ai pas trop aimé. Le goût fait assez chimique pour le coup, on ne sent pas trop le chocolat, c’est dommage. Le goût fait plus sucré que chocolaté en fait alors que je m’attendais à plus ressentir le chocolat donc j’ai été un peu déçu.
La barre est relativement lourde et il faut beaucoup boire pour l’assimiler.

Refuel amandes chocolat


Pas fan non plus de la texture et du goût pour les mêmes raisons que celles évoquées au dessus. Très dense, comme le refuel Chocolate Banana. Je conseille de ne manger que ça et beaucoup boire pour l’assimiler après l’effort.
J’ai fait une fois l’erreur d’en manger une en revenant d’une sortie vélo et j’ai enchaîné 3h après sur un footing. Je l’avais encore sur l’estomac. Donc, à ne prendre que pour la récupération pure et pas entre les sorties.

Pour les autres

Je n’ai pas testé Chocolate Fig Fiesta et Strudel donc je ne peux vous donner mon avis dessus. Je pense qu’elles doivent être bonnes également. A vous de tester…

La digestion

Mis à part les barres de Refuel que j’ai trouvées un peu lourdes et dures à passer (c’est vraiment du refuel, ça rassasie bien et il ne faut rien prendre avec malgré le grammage finalement assez faible face à l’énergie que ça apporte), je n’ai eu aucun souci pour digérer ces barres.

Aucun souci de flatulence, de renvois ou autres alors que bien souvent, il faut l’avouer, avec ce type de produits énergétiques, c’est un peu la folie…

L’énergie est bien au rendez-vous clairement. En les consommant pendant mes sorties, j’ai pu passer au travers du coup de barre des 2h en course et de celui des 3h en vélo, paliers souvent durs à franchir chez moi quand je roule et m’alimente qu’avec des fruits ou du sucre.

Conclusion

Ces barres sont très bonnes, les parfums sont originaux et délicieux. Seul bémol pour moi sur les Refuel qui ne m’ont pas pleinement convaincu niveau goût.
Préférez l’achat des barres de 30g plus pratiques à mon avis, les 65g étant à réserver aux très gros efforts type triathlon ou marathon.

Du côté de la marque, acheter Mulebar c’est aussi une sorte d’état d’esprit, la marque a un positionnement louable et une image bien fun.

Clairement, vous l’avez compris, j’ai été convaincu par ce que j’ai testé et vous conseille ces barres energ’éthiques.

Plus d’Infos

Retrouvez en détail la composition des barres, des infos sur la marque sur :
Le site de Mulebarla page Facebookle compte Twitter

Pour les achats, de plus en plus de revendeurs en proposent, alltricks par exemple.

Acheter les barres énergétiques Mulebar

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

Une réaction

  1. Premiere marque a nous sortir enfin des parfums originaux et de surcroit vrai, naturel et BIO ! Pour un sportif comme moi, qui pratique le triathlon et qui respecte l’environnement, je suis conquis ! Vraiment, goutez les, tenez http://www.biofamily.fr/SPORT.html le site les propose à des prix tres attractif !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *