Test du Scott CR1 Pro

Posté le 02/01/2009 à 21 h 51 min par dans Matériel, Scott, Tests, Vélos complets

Voilà plusieurs semaines que je possède un Scott CR1 Pro modèle 2008.
Voici un petit test en forme de ressenti après quelques sorties avec ce superbe vélo de course.

Alors, le Carbone, c’est comment ?

C’est la première fois que j’acquiers un vélo monté sur cadre Carbone, que ce soit en route ou en VTT. Ayant roulé successivement avec un VTT Mongoose Hilltopper en Acier Hi-Ten, un VTT Commençal Combi en Acier Nuts, un Fausto Coppi route en Acier Chromoly, depuis 3 ans avec un VTT Specialized Epic en Alu M4, le passage au tout Carbone, cadre et fourche, me faisait un peu peur au départ.

Scott CR1 Pro

Les commentaires de proches roulant sur ce genre de vélo m’ont vite rassuré sur ma capacité à encaisser les sensations offertes sur un vélo de cette gamme. Scott produit des cadres efficaces et confortables m’a-t-on dit. En plus, entraîné comme je suis, le carbone, ça devait le faire normalement. Je n’en restais pas moins inquiet sur le confort d’une telle machine.

On entend souvent beaucoup de commentaires au sujet du Carbone. Le côté très « raid », l’inconfort sur les longues sorties, la nécessité d’être toujours en forme pour rouler dessus au risque de se briser le dos.

Au final, il est vrai que c’est rigide mais ce cadre est d’un confort impeccable. Rigide, précis, terriblement réactif et confortable. Scott se vante d’avoir, avec ce cadre et la technologie CR1, le meilleur cadre Carbone du marché, je veux bien les croire. N’ayant pas testé les autres, je ne peux cependant pas émettre de jugement hâtif mais je dois bien avouer que ce vélo est confortable. Pas moins que mon Specialized Epic qui est un Alu tout suspendu en tous cas.

Le comportement

Vous l’aurez compris, le comportement de ce vélo est très agréable. Stable dans les lignes droites à grande vitesse, précis et réactif dans les courbes ou les montées en danseuse, rigide quand on a besoin de rigidité et confortable quel que soit le type de terrain.

Le vélo est léger sans être très léger. 7,5kg environ sans pédale. Donc, ça doit faire dans les 7,8kg environ avec les pédales soit 1kg tout juste au dessus de la limite réglementaire UCI. Ce vélo est étonnamment léger à la préhension. On s’attend à beaucoup plus lourd, les tubes étant assez larges, Scott utilisant une technologie de tressage des fibres large et de tubes à diamètre important. Le poids est bien réparti, vers le bas et l’arrière en majorité. Le centre de gravité doit être parfaitement positionné. Cela se vérifie en action.

Je n’ai pour le moment pas tenté les pavés avec. Pourtant, l’ayant testé à proximité de nombre de secteurs pavés de Paris-Roubaix, j’aurais pu. Cependant, j’attends de l’avoir un peu mieux dans les jambes. Je vous préciserai le comportement sur ce revêtement un de ces jours.

Le vélo est vraiment dynamique, assis sur la selle ou debout sur les pédales pour relancer ou monter, on sent clairement qu’ils ne demande qu’à partir. La fourche comme les haubans arrières fonctionnent parfaitement avec les jantes mavix Ksyrium Elite montées de base. On sent pourtant que le vélo pourrait encore gagner en précision et en relance avec des jantes plus rigides notamment lors des efforts transverses par exemple. Mais à ce niveau-là, c’est du détail. Le comportement du vélo est entièrement satisfaisant et on se laisse emporté à toujours vouloir relancer ou accélérer si bien que lors d emes premières sorties, plus habitué à emmener aussi gros aussi longtemps, j’ai du écouter, commençant à avoir les jambes un peu à la limite.

Un look sobre et dynamique

Le design de ce vélo est très réussi. Sobre avec sa robe noire, le vélo attire tout de même l’oeil par la présence apparente des fibres de Carbone à gros tressage sur les parties centrales des tubes, de la fourche et des haubans.
Les décorations discrètes de la marque, quelques traits rouges et blancs dont bien tranchées face au noir du cadre et ressortent très bien.

La géométrie du cadre est légèrement slopping, ce qui confère au vélo un dynamisme important. Sans être extrème comme les cadres Giant d’il y a quelques années, ce vélo a une allure très réactive avec sa fourche au profil aéro et ses jointures de tubes arrondies comme si elles avaient été travaillées en soufflerie.
On pourrait greffer un guidon de triathlète sur ce vélo que ça ne choquerait pas. Avec des jantes aéro, le vélo de contre la montre ne serait vraiment plus très loin.

La transmission

Ce vélo est disponible en plusieurs transmissions. Le mien est un Compact. Les plateaux sont donc des 50/34 sur une cassette 10 vitesses traditionnelle à l’arrière. Le plateau 50 dents s’emmène assez facilement. Le 34 ne m’a pas encore servi sauf lors des démarrages de début de sortie. Sinon, j’ai du passer les 90% du temps sinon plus sur le 50.

Toute la transmission est assurée par le groupe Shimano Ultegra. Les manivelles sont rigides. J’ai monté dessus des pédales Look Kéo qui retransmettent parfaitement les efforts de pédalage.

Les vitesses passent très bien. Les poignées Flight Deck fonctionnent bien une fois qu’on a intégré le système de passage. Les passages de vitesse se font facilement. Le freinage est mordant. Le seul point à redire serait l’esthétique des câbles apparents. Je n’aime pas trop personnellement. J’ai vu qu’il était prévu dans les gammes futures de Shimano que tout soit passé en interne comme cela se fait chez Campagnolo ou Sram. Tant mieux.

Conclusion

Après quelques sorties, je n’ai qu’une envie, rouler encore sur ce vélo. Il est très joueur et se laisse emmener facilement. Il reste un vélo en carbone néanmoins. On s’en rappelle en rentrant de sortie si on n’est pas habitué comme c’était le cas pour moi au départ. Quel plaisir de rouler sur une machine aussi réactive et agréable. On se sent pousser des ailes.
Mon seul point négatif va à la selle, trop plate pour qu’on puisse vraiment trouver sa place dessus. On peut même glisser un peu de temps en temps avec les vibrations de la route…

Au final, abordable et bénéficiant du grand savoir-faire de Scott dans le Carbone, je pense que ce vélo est un must-have pour tout passionné de VTT voulant se mettre à la route ou pour routier recherchant une nouvelle machine abordable financièrement et physiquement.
Avec une paire de jantes aéro rigides et légères et quelques accessoires carbonés pour remplacer les résidus métalliques du vélo (manivelles, potence, cintre…), le vélo sera parfait et pourrait même descendre sous les 6,8kg.
Mais sans tout ça, ce vélo reste une machine vraiment bien conçue.

Je vous recommande ce vélo !

A propos de

Tombé dans le vélo à l'adolescence, je n'ai cessé de rouler depuis en essayant de constamment suivre l'actualité du monde cycliste. Je vis le vélo comme une passion, un sport et un mode de vie, chaque coup de pédale après l'autre.

11 Réactions

  1. Bonjour,

    As tu des informations sur les prix du nouveau scott CR1 ou des promotions sur ton vélo je viens de trouver un site pas cher à – de 2000€.

    Sportivement
    M.Nieto

  2. Bonjour,
    Pour la gamme 2010, je n’ai pas encore eu d’infos. J’ai contacté Scott à ce sujet et attend un retour. A mon avis, je prix ne variera pas beaucoup. On restera autour des 2000€.
    Sur ce modèle, je te conseille de te rapprocher des revendeurs et de guetter les fins de séries. Tu pourras facilement avoir des réductions de 10 à 20% à mon avis.
    Méfie-toi cependant, c’est un modèle qui marche bien, il risque de ne pas en rester beaucoup !
    Je n’ai pas trouvé d’affaire particulière sur le net.

  3. NIETO M; Peux-tu indiquer le site sur lequel tu as trouvé ton vélo avec remises . Je suis intéressé . En plus tu as essuyé les platres d’un site qu’on peut considèrer comme sur puisque tu as eu toàn vélo.. Merci pour tous ceux qui sont intéressés. Amitiés à la confrérie sportive .

  4. Je suis en même config que ton commentaire.Je possédais un Qbiques alu et carbone, et j’ai acheté depuis peu un Scott CR pro modele 2008.
    je l’ai ré équipé des nouvelles gantes Campa sirocco.Ensemble trés homogène et confortable car comme toi je me faisais du soucis s’agissant du confort.
    C que du bonheur en termes de relance et de précision de conduite. j’ai également changé le poste de conduite et l’assise par un cintre et potence ricthey WCs et selle italia Sl.
    Le scott est remarquable car il combine confort et une dynamique de relance qui surprend.Comme tu dis ,ça chatouille dans les jambes…
    le choix des roues est un élément déterminant selon l’utilisation! Et je suis convaincu que le scott change son comportement sur ce paramètre, il faut cibler l’utilisation que l’on en fait.
    D’jo(46 ans)

  5. Bonjour,

    J’ai acheté un Cr1 Pro il ya 3 mois : Que du bonheur!

    Remplacé les roues Krysium Elite par des R -Sys. Je les testrai ce weekend.

    J’aimerais mettre un cintre et une potence carbonne. D’Jo, pourrais tu me donner la référence exacte des cintre et potence ricthey WCs que tu as achetés ? Merci,

    Fab

  6. Salut tout le monde moi Aussi je possede un scoot cr vraiment une ts belle machine impecable et comfortable pour des sortie de 100 km et Bonne chance a tous les aimeure du velo

  7. réponse à fabien:.désolé de te répondre tardivement.
    aprés beaucoup de déboires, je me sers chez CRC.tu n’auras pas de pbm, bien servi, prix compétitif et service après vente de qualité

    Pour continuer sur ce model, c’est vraiment un coup de coeur. je peux vous dire que j’essais des nouvelles technologies chez d’autre fabricants;vous faites abstraction des belles couleurs et formes exotiques, ce velo de déjà 4 ans n’a rien a envier dans sa gamme de prix, bien au contraire.
    Comme je le disais plus haut, vous pouvez le faire grandir ou l’apaiser selon les périphériques choisies. un vélo doit être homogène selon les pratiques et l’avantage de celui-ci c’est sa modularité.
    Je le conseille en velo d’occase mais il est tellement recherché par les puristes qu’il devient difficile de trouver la bonne pioche (ou trop roulé ou trop cher)

  8. encore un petit commentaire:
    la gamme richey WCS alu n’a rien a envier aux éléments carbone milieu de gamme qui sont déjà trs chers. le tout beau n’est toujours pas le tout bon (malgré que la gamme WCS est magnifique)
    cette gamme a équipé le velo type 2010 d’un magazine reconnu dans le milieu ( j’ai un exemplaire a la maison)
    j’utilise aussi des pneus schalbe ultremo zx qui sont supérieurs aux Michelin qui pourtant m’ont donnés beaucoup de satisfactions.
    mais comme je le dit plus haut , ils sont peut-être plus adaptés a ce velo d’exception.
    bonne route
    D’jo

  9. il est tres bien comme vélo mais j’ai un petit probleme j’ai la patte du dérailleure qui tres tordu pres a casser allors je voulais savoir
    peut on la remplacer et ou il faut acheter la pièce la patte a dérailleure mon velo c’est scott cr1

  10. j ai l occasion a querir un scott cr1 pro de 2008 a 1000 euros pourriez vous me dire si je fait une bonne affaire avec 25000 kms au compteur merci d avance

  11. Bonjour,
    Le modèle 2012 peut se trouver autour de 1500-1600 en Shimano 105 donc un 2008 à 1000 euros me semble cher. Après il faut voir l’équipement et l’état général… Mais je dirais un peu cher étant donnée la baisse de tarfis de la gamme CR1 depuis 4 ans.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.